ratier de prague

Jana et Joy

 

Des soeurs presque siamoises !  …

 

Depuis le premier jour, elles sont inséparables. S’il arrive qu’elles ne soient pas scotchées l’une à l’autre, elles n’en oublient pas de lever la tête pour chercher du regard l’autre moitié. Une grande complicité unit ces deux opposés. Ce qui les distingue l’une de l’autre est aussi ce qui les rapproche.

 

La pragoise aime se lover dans l’épaisse fourrure de Joy pour se réchauffer. JanaJoy9363jpgElle crapahute sur son dos et s’installe confortablement pour un petit somme ou juste pour poser son arrière-train sur un coussin bien moelleux, comme le ferait tout bon ratier de Prague ! La chihuahua, toujours en demande de tendresse, se prête volontiers à l’exercice.

 

Joy s’en donne à coeur joie elle aussi dès qu’il est question de s’amuser. Les sprints à travers les pièces, les dérapages incontrôlés, les cascades en tout genre et les rattrapages in extremis, c’est toujours mieux à plusieurs.  Mais lorsque sa nature tranquille reprend le dessus, elle apprécie de pouvoir maîtriser sans trop d’effort cette petite boule de poils bien remuante.JanaJoy1774 Jana change alors de partenaire avec tout autant de plaisir. Choco, très joueur, répond à ses appels régulièrement. Et les courses-poursuites reprennent de plus belle. Les grognements graves du chef de la tribu excitent la puce pourtant déjà très agitée au naturel.

Phoebe quant à elle, décide du moment. C’est à Jana de s’adapter si elle veut la convaincre, en troquant son rythme frénétique contre plus de douceur. Et ainsi vont les parties de jeux entre la pragoise et ses chihuahuas. Quand l’un s’essouffle, un autre prend la relève pour assurer à la petite souris autant d’exercice que sa vitalité le nécessite.

Post navigation