Ratier de Prague

 

photo-1486-jana--ratier-de-prague

Tout savoir sur le

Ratier de Prague

 aussi appelé Ratier Pragois et Pražský krysařík

 

 

 

Caractéristiques / allure générale

D’une taille allant de 19 à 24 cm pour un poids de 1,2 kg à 3 kg (mâle et femelle), le ratier pragois est considéré comme une race de chien miniature. Le chiot a une croissance fulgurante, il atteint sa taille adulte vers 5/6 mois. Son poids se stabilise pour sa première année et sa cage thoracique peut mettre deux ans à s’éclater. Le chiot bien dodu les premières semaines se métamorphose très rapidement en un adulte svelte à l’allure noble. Ses mensurations se calculent au carré, aussi haut que long. Souvent comparé au Pinscher nain (plus large) ou au Chihuahua (plus rond), il est pourtant plus proche du Russkiy Toy. D’une apparence assez semblable, en légèrement plus petit.

La couleur standard de la robe est le noir et feu, le fauve est également très répandu. Le chocolat (du marron au brun) connait actuellement un bel engouement. Les autres couleurs délavées telles que le bleu (noir dilué), le lilas (chocolat dilué), le jaune (fauve dilué) et les variantes de merle bleu, rouge et lilas commencent à prendre leur essor aujourd’hui. Son poil est court ou ras à l’aspect lustré, brillant. L’espèce à poils longs existe, bien que moins connue.

 

Caractère / comportement

Le ratier de Prague, chasseur de nuisibles à l’origine, est avant tout un sportif au flair redoutable. Actif et joueur, en plus d’être très expressif, il se plie en quatre pour amuser la galerie. Prêt à toutes les pitreries pour attirer l’attention, son endurance physique, sa ténacité et son agilité lui offrent de sérieux atouts. Sa rapidité et sa petite taille lui donnent l’avantage, mais sa faculté d’apprentissage vous assure le dernier mot. Fidèle et attentif à son maître, le dressage s’en trouve grandement facilité. Sa gourmandise légendaire est une motivation imparable pour les plus récalcitrants, la méthode naturelle d’éducation canine est donc parfaitement adaptée à sa nature.

Cette petite boule d’énergie grimpe sur tout ce qu’elle peut, sans forcément prendre en compte le danger d’ailleurs. Le pragois sautille sur place pour exprimer sa joie et réclamer aussi. Il trouve maintes occasions de se tenir debout sur ses pattes arrières, de s’asseoir calé sur son arrière-train les pattes avant repliées, de s’aplatir pour tout et rien le postérieur en l’air, bref d’adopter un comportement inattendu.

Sa démarche est aussi noble que la finesse de ses traits. Quelque peu maniéré, il appuie ses attitudes, par des bruitages ou frétillements.

Ce petit cœur déborde d’amour pour les siens. Généreux dans sa distribution de léchouilles, il n’hésite cependant pas à réclamer en retour des câlins qui ne viendraient pas d’eux-mêmes. Il est très sociable, tout en se méfiant des inconnus. Dans ses moments de repos, il aime s’empiler sur ses congénères et squatte sans gêne aucune tout ce qui peut être moelleux, chaud et confortable. Il apprécie les moments de solitude.

Cette miniature de chien est très friande de chaleur. N’ayant pas de sous-poil, donc hypo-allergène, le ratier de Prague est un grand frileux. Il est nécessaire de le couvrir lorsqu’il fait froid. Il se cache d’instinct, dans ce qui est à sa portée ; couette, pull, sac, aisselle ….

 

Ses besoins

C’est un athlète qui apprécie les exercices d’Agility pour se dépenser. Le dressage au rappel.au moins est indiqué. D’autant que d’une nature plutôt curieuse, il est facilement sollicitable.

 

Ses faiblesses

Bien que le caractère du pragois soit tout à fait compatible avec les enfants, son ossature fragile ne permet pas une manipulation excessive et inappropriée. Tout comme le chihuahua, il est sujet aux luxations des rotules. Sa gourmandise peut lui être préjudiciable, il videra d’un trait son sac de croquettes s’il est à sa portée. Avec les conséquences qui en découlent. Certains chiots gardent une double dentition (C’est le cas de Jana) qui nécessite une opération pour retirer les dents de lait.

C’est une race qui connaît un pourcentage relativement élevé de mortalité lors des mises-bas. Les complications fréquentes sont souvent mortelles pour la mère et les chiots de taille trop petite ont peu de chance de survie. L’accouplement de ces surexcités est aussi à faire sous surveillance. La reproduction est donc fortement déconseillée si elle n’est pas entièrement contrôlée par une personne compétente et expérimentée.

Les particularités du ratier de Prague sont encore méconnues de la majorité des vétérinaires et il n’est pas rare de voir des réactions aussi dangereuses que spectaculaires lors de l’injection des vaccins ou tout autre traitement médicamenteux. Une simple anesthésie n’est pas non plus anodine. Assurez vous de prendre votre chiot chez un éleveur professionnel passionné qui assure un suivi et qui saura vous conseiller.

 

En conclusion

Le ratier de Prague est très apprécié pour son caractère équilibré. Doux et affectueux, intelligent et attentif, joueur et vif, très attaché aux siens et à son environnement, docile et de petite taille, aussi à l’aise en appartement qu’au grand air, c’est le petit compagnon idéal qui saura vite vous rendre totalement addict !

 

Nouveau

Le ratier de Prague a été reconnu par le Comité de la Société Centrale Canine le 8 juillet 2014, en entérinant les propositions de la Commission Zootechnique et des Standards. L’inscription de la race est donc désormais autorisée en annexe du Livre des Origines Françaises. Et lui permet d’être présentée en expositions canines de beauté organisées sous le patronage de la FCI et prétendre à l’obtention d’un Certificat d’Aptitude au Championnat de conformité au standard.

A lire : Toute l’histoire du Prazsky Krysarik par Ludmila Muschietti du Prazsky Krysarik Club Schweiz suisse

et STANDARD FCI du Ratier de PraguePražský krysařík  (PDF)

 

 

 

Ratier de Prague – Ratier Pragois – Pražský krysařík – Prague Ratter –

Prager Rattler – Praagse Rattler – Raton de Praga – Прага щуролов

Enregistrer